La prime de noël 2014 est officiellement reconduite mais pas d’augmentation prévue

A l’approche des fêtes de fin d’année, de nombreuses personnes attendaient avec impatience de savoir si oui ou non la prime de noël serait renouvelée cette année.

C’est maintenant chose faite. Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales, a annoncé officiellement le reconduction de la prime de noël pour les personnes qui perçoivent un minima social (voir les conditions d’attribution prime de noël) mais qu’aucune augmentation n’est prévue.


Reconduction officielle de la prime de noël 2014 – 2015

Reconduction de la prime de noelLa bonne nouvelle vient de tomber. Créée en 1998 sous le gouvernement de Lionel Jospin, la reconduction de la prime de noël 2014 vient d’être annoncé officiellement par La Ministre des affaires sociales, Madame Touraine. 

Les personnes percevant certains minimum sociaux comme le RSA, l’allocation de solidarité spécifique ou bien encore l’allocation équivalent retraite, bénéficieront de la prime de noël. Les conditions d’attribution restent inchangées par rapport à l’année dernière (voir ici).

De plus, malgré les débats sur l’ouverture de la prime de noël pour les bénéficiaires de l’AAH, le gouvernement n’a pas modifié sa position. Ils sont à l’heure actuelle exclus du dispositif.

Cette année, ce sont 1 830 000 personnes qui vont percevoir la prime de noël 2014. Le nombre de bénéficiaire est en augmentation par rapport à l’année dernière et le coût pour le gouvernement représente 400 millions d’euros.



Pas d’augmentation pour la prime de noël 2014

Depuis quelques années, le montant de la prime est sensiblement identique. Marisol Touraine a annoncé que cette année encore, les montants restent inchangés. La dernière hausse remonte à 2008.

Pour vous donner un aperçu, une personne seule bénéficiant du RSA percevra 152,45 euros et 228,67 euros pour un couple. Ce montant varie en fonction du nombre de personnes à charge (voir les montants de la prime de noël).

Le versement de l’aide est prévu la semaine précédant noël (voir les dates de versement). Mais attention, comme chaque année, il se peut que le versement de la prime de noël prenne du retard.


Pour en savoir plus

1 commentaire
  1. Ma fille âgée de 29 ans élève seule ses trois enfants, le père des deux premiers ne verse pas la pension alimentaire depuis plusieurs mois, un huissier a du intervenir pour saisir celle ci, néanmoins il est introuvable juridiquement depuis plusieurs mois donc, plus de versement !!! il ne donne plus de nouvelles depuis 1 an et demi.
    Le 3ème enfant de ma fille a moins de 3 ans. Pour que la CAF prenne le relai sur le versement de la pension alimentaire il faut compter 3 mois de non versement, elle a atteint ce seuil depuis le mois de décembre 2016, aussi elle a perçu le RSA socle les mois de septembre, octobre et novembre et la CAF a pris le relai à partir du 15 décembre en recalculant ses droits sans tenir compte du versement du RSA socle les mois précédents. Ce nouveau calcul lui a annulé ses droits à la prime de noêl !!! Pendant les 3 mois où elle n’a ni perçu la pension alimentaire et que la CAF ne lui complétait pas ce manque à gagner, j’ai vu ma fille s’acharner pour nourrir, habiller, payer les activités sportives de ses enfants et tous les frais inhérents à la vie courante, et de surplus payer toutes ses factures !!! je l’ai vu aussi pleurer en se demandant comment elle allait faire si sa voiture était en panne pour amener ses enfants à l’école, ne plus avoir assez d’argent pour mettre de l’essence dans son véhicule, etc …
    Je voudrai savoir pourquoi elle n’a pas eu droit, elle, à la prime de Noël.
    Elle ne travaille pas car elle a pris un congé parental à la naissance de son troisième enfant mais elle s’est séparée depuis. Je suis sa mère et je pleure à chaque fois que je la vois se débattre contre la rigidité du système et contre des règlements incompréhensibles. Merci de m’apporter une réponse et peut être l’aider à régler ce gros problème

Laisser une réponse